lundi 15 février 2016

Fantômette ! - Georges Chaulet

Il fut un temps où, dans une petite ville des environs de Paris (masquée sous le nom de Framboisy) a sévi une super-héroïne bien française. Fantômette !
Elle portait un justaucorps de soie jaune, des collants noir, des ballerines, une cape noire et rouge fermée par une proche en forme de F. Son visage était dissimulé par un loup noir, ses cheveux par un bonnet à pompon.




Très jeune, sportive, brillante (de nos jours on la qualifierait d'enfant à haut potentiel), Fantômette s'ennuyait à l'école le jour - même si les romans n'en disent rien, il ne fallait pas critiquer l'école de la République - et pourchassait les bandits la nuit. Les causes pour lesquelles elle s'est engagée laissent penser qu'elle choisissait ses cibles, plus pour l'amusement qu'elles lui apportaient que par véritable utilité policière.
Au delà de son talent pour les arts martiaux et pour les déductions, notre jeune détective a toujours fait preuve d'un moral solide, d'une assurance proche de l'arrogance et d'un humour caustique à toute épreuve.
Georges Chaulet a rapporté ses aventures, plongées dans les années 60 et 70, celles de la naissance de la société de consommation en France, d'une modernité à base de produits agroalimentaires, d'appareils électriques, de télévision, de voyages en avion. Les romans sont plein d'énergie et d'allant (ce qui masque des intrigues bancales), avec des personnages amusants, depuis les deux copines Ficelle et Boulotte (dont la bêtise confine au surréaliste) en passant par tous les habitants de cette époque, policiers bas du front, politiciens arrivistes, directeurs de magasins s'épongeant le front avec leur mouchoir, institutrice sévère à faire rêver un politicien adepte du retour à l'ordre, artistes surimbus de leur personne, et bien sûr toute une collection de bandits, savants fous et autres espions adeptes de plans machiavéliques et compliqués.
Il est évident qu'une écolière n'a pu vivre toutes les aventures qui lui sont attribuées par l'auteur. A partir de quelques faits sans doute avérés, l'auteur a brodé des fantaisies plus ou moins réussies, expédiant son héroïne dans l'espace ou bien dans le passé. Peut-être est-ce lui qui, du temps d'une collaboration sous pseudonyme à France Soir (pardon, France Flash !) apparaît sous le nom d'Oeil de Lynx.
Qu'est devenue Fantômette ? Est-elle partie aux Etats-Unis poursuivre une carrière en costume ? Est-elle devenue actrice, espionne, s'est-elle engagée pour une ONG ? A-t-elle subi un sort fatal au détour d'une dangereuse aventure ?
J'ai lu toutes ses aventures quand j'étais enfant. Je les ai relues à Rosa et Marguerite qui adorent. Les livres ont vieilli, mais plutôt bien. L'humour est un peu méchant, certains mystères gardent leur charme et le style, enlevé, tient bien la route.




Les romans ont été écrits, pour la premiers du moins, au passé simple. Certaines des rééditions faites par Hachette, outre qu'elles ont viré les dessins vieillots mais parfois charmants de Jeanne Hives et Josette Stefani, ont on en plus été réécrites au présent, voire même "adaptées" avec une maladresse confondante...

Voici un bref compte-rendu, en quelques mots, de tous les romans relus avec les enfants ces deux dernières années. Bien sûr, la production de Chaulet était très inégale, mais quelques bonnes histoires se nichent dans cette série d'aventures fofolles.
En gras, donc, mes préférés.

Si certains sont marqués "pas relus", ça veut sans doute dire que nous ne les avons pas/plus. Si vous avez comment vous les procurer, notamment dans les éditions originales (cartonnées dur), prière de me contacter en commentaire, je suis intéressé !

  
.



Les Exploits de Fantômette (1961)**L'héroïne apparaît mais n'est pas encore complètement calée. Histoire simple de gendarmes/voleurs.
Fantômette contre le hibou (1962)****Histoire de société secrète masquée. Bon suspense.
Fantômette contre le géant (1963)Pas relu.
Fantômette au carnaval  (1963)****A la poursuite du Furêt au milieu de la ville costumée. Bien rythmé et amusant
Fantômette et l'Île de la sorcière  (1964)***Une histoire de vacances (il y en a plusieurs, dans la série). Ici, à la campagne.
Fantômette contre Fantômette (1964)***Amusant récit policier. Le sujet n'est toutefois pas vraiment traîté.
Pas de vacances pour Fantômette (1965)***Très bonne scène d'ouverture.
Fantômette et la Télévision (1966)*****Tournage, mystère et vieux château. Un des meilleurs livres de la série.
Opération Fantômette (1966)**Vacances à Biarritz. Pas mémorable.
Les Sept Fantômettes (1967)***Chasse au trésor dans toute la ville, à la recherche des sept poupées. Très amusant.
Fantômette et la Dent du Diable (1967)***Les filles sont en colonie de vacances, et le Furêt kidnappe tout le monde. Très amusant aussi.
Fantômette et son prince (1968)****Aventures dans une république bananière imaginaire. Une des histoires les plus émouvantes.
Fantômette et le Brigand (1968)**Fantômette lutte contre un néo-Mandrin. Laborieux.
Fantômette et la Lampe merveilleuse (1969)***Espionnage autour d'une monarchie pétrolière du Golfe. Amusant de voir que Fantômette sert les intérêts de la France gaulliste !
Fantômette chez le roi (1970)***Amusant récit de voyage dans le temps, un peu moliéresque.
Fantômette et le Trésor du pharaon (1970)****Chasse au trésor, encore, entre le Louvre, la Concorde et la forêt de Fontainebleau.
Fantômette et la Maison hantée (1971)**Ne m'a pas marqué.
Fantômette à la Mer de sable (1971)Pas relu
Fantômette contre la Main Jaune (1971)Pas relu
Fantômette viendra ce soir (1972)***Petite histoire policière.
Fantômette dans le piège (1972)***Première Méta aventure de Fantômette, le côté dépressif de l'histoire est intéressant.
Fantômette et le Secret du désert (1973)Pas relu.
Fantômette et le Masque d'argent (1973)**Première apparition de ce grand méchant, pas très réussi.
Fantômette chez les corsaires (octobre 1973) (1973)Pas relu.
Fantômette contre Charlemagne (mars 1974) (1974)***Chasse au trésor, dans le même esprit que le Trésor du Pharaon.
Fantômette et la Grosse Bête (1974)***Une histoire de monstre à la Scoobidoo. Fonctionne plutôt bien.
Fantômette et le Palais sous la mer (1974)***Vacances en Bretagne et facteur Cheval.
Fantômette contre Diabola (1975)***Histoire à la James Bond, avec concours de beauté débile.
Appelez Fantômette ! (1975)Pas relu
Olé, Fantômette ! (1975)Pas relu
Fantômette brise la glace (1976)Pas relu
Les Carnets de Fantômette (1976)Pas relu
C'est quelqu'un, Fantômette ! (1977)Pas relu
Fantômette dans l'espace (1977)Pas relu
Fantômette fait tout sauter (1977)***Le furêt monte un plan astucieux, qui marche presque !
Fantastique Fantômette (1978)*Récit de quasi fantasy, vraiment raté.
Fantômette et les 40 Milliards (1978)Pas relu
L'Almanach de Fantômette (1979)Pas relu
Fantômette en plein mystère (1979)*Histoire de savant fou, assez mal tournée.
Fantômette et le Mystère de la tour (août 1979) (1979)Pas relu
Fantômette et le Dragon d'or (juin 1980) (1980)***Course poursuite autour d'un Mac Guffin, Rock & roll et masque d'argent.
Fantômette contre Satanix (avril 1981) (1981)Pas relu
Fantômette et la Couronne (janvier 1982) (1982)Pas relu
Mission impossible pour Fantômette (octobre 1982) (1982)**
Fantômette en danger (octobre 1983) (1983)Pas relu
Fantômette et le Château mystérieux (1984)Pas relu
Fantômette ouvre l'œil (1984)Pas relu
Fantômette s'envole (1985)Pas relu
C'est toi Fantômette ! (1987)Pas relu
Le Retour de Fantômette (2006)Pas lu
Fantômette a la main verte (2007)Pas lu
Fantômette et le Magicien (2009)Pas lu


Aucun commentaire:

Publier un commentaire