jeudi 15 août 2013

Mon recueil de Belles Histoires


En cette période de vacances, j'aimerais rendre hommage à une maison d'édition qui m'a connue toute petite et qui a sûrement contribué beaucoup à construire ma relation particulière aux livres jeunesse. Dans cette maison, on s'abonne, dans le désordre à Pomme d'Api, Astrapi, Phosphore ou Okapi. Le papa aussi est passé par cette maison là. Il garde comme un talisman son passage dans le courrier des lecteurs d'Astrapi sur le thème "vivre ailleurs". 

Cette maison, c'est Bayard Presse, qui édite toujours ces titres historiques de qualité dont les héros nous accompagnent aujourd'hui encore avec le même succès auprès des enfants (message à venir sur Tom Tom et Nana). 
Parmi ces titres, il en est un qui est à mi-chemin entre le livre et le magazine. Il s'agit des Belles Histoires. De périodicité mensuelle, cette série s'enrichissait il y a encore quelques années avant l'été d'un recueil hors série d'une trentaine de Belles Histoires. Edité sur papier recyclé pas très beau mais surtout pas trop lourd, c'est un livre idéal à mettre dans les valises pour les histoires du soir en vacances. Car pas de vacances pour la lecture ! 

Ce n'est pas si évident de trouver des recueils d'histoires de qualité et pratiques à transporter. J'en ai encore fait l'expérience avant de partir cet été, auprès de notre librairie jeunesse de quartier : elle n'avait rien d'autre que le très beau recueil d'histoires de Gallimard Jeunesse "Le Trésor de l'Enfance", certes à mettre dans sa bibliothèque, mais bien trop encombrant pour qui ne voyage pas en voiture. 

Pour revenir aux Belles Histoires, l'album rassemble une trentaines d'histoires variées, classées par genre : histoires du quotidien, contes d'ailleurs, contes merveilleux, aventures dont les héros sont des animaux. La revue cible les 4-8 ans, mais on peut aisément embarquer les plus petits dans une lecture collective. Outre la variété des histoires qui donne le choix aux enfants (et au narrateur), les histoires sont de qualité assez égale et leur durée est parfaitement calibrée : pas plus de 5 minutes. 

Nous avons 2 recueils, que nous trimbalons depuis plusieurs années sur différents lieux de villégiature. Après vérification, je crains que Bayard ne les édite plus, mais on peut encore en trouver quelques-uns d'occasion (pour rien du tout) sur les grands sites marchands, ou jeter un œil averti dans les vides greniers et kermesses d'écoles. 

Editeur : Bayard Jeunesse / Les Belles Histoires

Public : 3-8 ans

On aime : le coté pratique du recueil d'histoires, le coté léger du magazine, le coté sérieux de l'éditeur !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire