vendredi 22 janvier 2016

Histoire du prince Pipo - Pierre Gripari

De Pierre Gripari, je connaissais surtout (et comme tout le monde j'imagine), les classiques contes de la rue Broca, redécouverts récemment avec Rosa et Marguerite dans leur version audio (lus par Gripari lui-même, c'est un délice).

La bibliothèque nous a proposé cette Histoire du prince Pipo, de Pipo le cheval et de la princesse Popi, dont le titre est tellement bête que, n'aurait-il été écrit par Gripari, je l'aurais laissé de côté. Ce relativement petit livre est un conte, la couleur est clairement annoncée, commençant par un conte hors du conte nous expliquant la vertu des contes (chapitre 1). Puis on aura droit à l'histoire de l'histoire qui voulait qu'on la raconte (chapitre 2) qui sera bien sûr l'histoire qu'on va lire ensuite (vous suivez ?), puis arrivera, enfin, l'histoire du prince Pipo, dans laquelle on trouvera les personnages du titre et bien d'autres choses amusantes (dont des contes).

Sorte de méta-conte à la dimension d'un petit roman, l'histoire du prince Pipo est un livre charmant, écrit dans une langue faussement simple et toujours juste. Une histoire d'apprentissage, pleine de liens à la fois absurdes et logiques, qui m'a fait penser, en plus court, à l'histoire sans fin de Michael Ende, ou au merveilleux Mio mon Mio, d'Astrid Lindgren. L'histoire abonde en surprises, charmantes ou cruelles, et je terminerai en laissant un avertissement aux parents : ne lisez pas le chapitre "Le nain et la sorcière" à vos enfants juste avant qu'ils s'endorment. Il s'y passe quelque chose de terrifiant, qui ne sera résolu par le rire que trois ou quatre chapitres plus tard. Je vous rassure, le récit se termine bien, si on considère que c'est une chose heureuse que les enfants grandissent.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire